Les enjeux relationnels de la rencontre

Pour faire des rencontres il faut oser : oser être soi et oser aller vers les autres.

Zoom sur les enjeux liés à ce postulat et sur les enjeux relationnels de la rencontre.

Doit-on rester naturel pour faire des rencontres ?

Vouloir être naturel dans toute occasion de rencontre semble relever de la fiction. Toute rencontre engendre une situation et des interactions imprévisibles. Et ce entre autres dans l’échange, au travers du ressentiment, de l’impact émotionnel, de la résonance de ce que peut représenter l’autre pour nous, de ce qu’il / qu’elle va dire ou ne pas dire etc.

Se ‘préparer’ ne vise qu’à se rassurer dans un schéma souvent biaisé, car il n’est pas possible de vouloir maîtriser ce que l’autre va toucher en soi.

Il y a dans toute rencontre une part de hasard et de mystère, ce qui en fait d’ailleurs toute la saveur.

Faut-il être sûr de soi pour rencontrer les autres ou les autres peuvent-ils nous aider à gagner en confiance ?

Etre sûr de soi relève principalement de notre parcours personnel passé. C’est tout le bagage relationnel que l’on porte.

La confiance que l’on peut avoir en soi à partir de nos ressources et de nos limites s’appuie sur notre capacité à pouvoir demander, donner, recevoir ou refuser.

Ces ancrages vont en partie influer sur notre confiance. Ils sont importants dans nos rapports aux autres, et évoluent aussi en fonction des expériences présentes dans nos rapports avec les autres.

Faut-il passer par une période de solitude pour mieux se connaître avant de faire une rencontre amoureuse ?

Contrairement à certaines idées reçues, ce n’est pas la solitude qui nous permet de mieux nous connaître mais au contraire nos rencontres, nos partages et nos échanges.

L’enjeu est plutôt de réussir la transition entre une rencontre amoureuse limitée dans le temps et dans l’espace à une relation de couple inscrite dans la durée.

Il faut dès lors faire preuve d’une capacité à se délier (de ses parents ou de relations antérieurs) pour pouvoir s’allier avec un / une partenaire. Il faut aussi être capable de s’engager, ce qui implique d’avoir une certaine autonomie affective et matérielle et de ne pas être dans un rapport de dépendance à l’autre. La capacité de se projeter dans l’avenir est également importante.

Quels sont les bénéfices personnels que l’on peut tirer des nouvelles rencontres ?

Nous sommes tous des êtres de relations. Et toute rencontre / toute relation a pour finalité de satisfaire l’un ou l’autre de nos besoins relationnels :

  • Le besoin de se projeter avec ses propres mots ;
  • Le besoin d’être entendu dans le registre où l’on s’exprime ;
  • Le besoin d’être valorisé et de sentir que l’on a sa place ;
  • Ou encore le besoin d’être reconnu pour ce que l’on est et pas seulement au travers d’autrui.

Rencontrer trop de personnes peut-il  être nuisible ?

Rencontrer beaucoup de personnes n’est pas forcément nuisible. Mais cela risque par contre d’appauvrir la qualité des échanges.

La dispersion ne favorise pas (en général) l’approfondissement des relations.  Il existe toutefois des exceptions et certaines personnes peuvent trouver un intérêt immédiat dans ce type de situation.

VN:F [1.9.22_1171]
Noter cet article :

Auteur : SO Flirt

Le site SO Flirt se présente comme un outil d’information et de veille dédié au monde des rencontres en ligne.

Les ressources publiées sur le site (fiches, conseils ou points de vue sur l’actualité du secteur) représentent des pistes possibles pour aider les internautes qui souhaitent augmenter leurs chances de faire des rencontres sur internet.

Commentaires fermés.