Meetic bouge le petit doigt

Et tout le web / toute la blogosphère / toute la presse / tous les médias éternuent ?

Le pourquoi du comment de cet article

Acte 1

Marc Simoncini (le patron de Meetic) annonçait début décembre 2010 son intention de vendre ses parts de capital au sein de Meetic.

– Google web, Google news, Google blog, Google alertes …
– Wikio, Scoopeo, Fuzz,  Yahoo buzz …
– Le Monde, France Inter, France Info, Europe 1 …
– TF1, France Télévision, M6, Direct 8 …

Tous les médias se firent l’écho de cette nouvelle.

Et cela n’a rien d’anormal. Les communiqués de presse d’un groupe tel que Meetic (qui reste une marque leader en France et à l’international) répondent a priori à une stratégie murement réfléchie.

Acte 2

Le patron du groupe annonce quelques jours plus tard que la vente de ses parts n’est finalement plus d’actualité.

Mais rebelote, lesdits sites d’actualité reproduisent à nouveau le communiqué de presse émanant du groupe.

Comment interpréter des signaux contradictoires émis sur des fréquences courtes ?

Notre intention est ici de mettre en évidence le fait que plusieurs interprétations sont possibles, surtout si un message est contradictoire / n’est pas clair !

Une hypothèse possible : un accord soit disant acquis mais ayant capoté entre temps ?

Difficile de tirer des conclusions hâtives ! L’avenir des possibles reste encore très incertain.

Mais force est de constater :

  • Que les médias reproduisent l’information à une vitesse quasi instantanée ;
  • Que les informations diffusées par certains acteurs occupent un espace médiatique important à court terme ;
  • Que la communication d’un groupe important comporte des dimensions stratégiques concrètes.:
  • Et ce même si le message change / et n’apporte finalement que peu de valeur ajoutée …

Ces processus / signaux se reproduisent régulièrement.

Cette présence médiatique reste un atout fort pour Meetic. La marque (qui propose un service de rencontres sérieuses et bénéficie d’une bonne image / popularité) alterne les communiqués commerciaux et informatifs. Ce type d’approche permet de cultiver l’image du groupe et de fidéliser les membres. Une recette souvent payante à moyen et long terme …

VN:F [1.9.22_1171]
Noter cet article :

Auteur : SO Flirt

Le site SO Flirt se présente comme un outil d’information et de veille dédié au monde des rencontres en ligne.

Les ressources publiées sur le site (fiches, conseils ou points de vue sur l’actualité du secteur) représentent des pistes possibles pour aider les internautes qui souhaitent augmenter leurs chances de faire des rencontres sur internet.

2 Commentaires

  • 14 mars 2011 | Permalien |

    Ca s’appelle du buzz, non ? Cultivage de marque + seo.
    Mais que fait easy 😉 ?

  • 15 mars 2011 | Permalien |

    Hello Vincent et bienvenue à toi sur ce topic.
    Du buzz oui mais du buzz qui bénéficie d’effets de leviers considérables.
    D’où le titre de l’article 🙂
    Car tout le monde ne bénéficie pas des mêmes chances…
    Et le rapport signal / bruit n’est pas toujours favorables aux meilleurs contenus 😉
    Pour te répondre sur Easy Flirt.
    Tu as sans doute vu la nouvelle version d’Easyflirt.biz. Les outils proposés ont aussi beaucoup évolué. Une solution unique et aujourd’hui leader sur de nombreux points. Le groupe lance aussi de nouveaux portails, dont par exemple le site destidyll, site de rencontre par affinités psychologique. Bref, les affiliés ne manquent pas d’opportunités de relayer le buzz 😉