Origine et fonctions des rêves érotiques

Le saviez-vous ?

L’être humain rêve en moyenne entre 1h et 1h30 par nuit.

Et près de 8 % de nos rêves seraient des rêves érotiques (en prenant en compte les rêves dont on se souvient et ceux dont on ne se souvient pas, mais dont les scientifiques ont pu mesurer l’activité cérébrale pendant notre sommeil) !

Mais que sait-on réellement sur ce type de rêve ? Quelles en sont les origines et les principales fonctions ? Sont-ils différents en fonction de l’âge ou du sexe ? Comment les interpréter ?

Autant de questions auxquelles nous allons essayer d’apporter des réponses …

Eléments de définition

Il existe plusieurs explications relatives à l’origine des rêves. Ces approches ne sont pas forcément contradictoires. Elles forment plutôt un corpus de théories qui se complètent.

La plupart des spécialistes du sommeil s’accordent pour dire que les rêves constituent :
– Une forme d’exutoire saine et nécessaire.
– Un moyen pour mieux se comprendre et se situer par rapport aux autres.
– Un moyen pour trier / effacer certaines informations que notre cerveau considère comme peu utiles.

Du côté de la psycanalyse

Sigmund Freud a été le premier à tenter de donner une explication afin d’expliquer l’origine de nos rêves. Pour lui, les rêves représentent une voie d’accès directe à l’inconscient. Ils font appel à toute une série d’images et d’émotions propres à notre vécu passé ou plus récent.

Jung a, quant à lui, introduit la notion d’inconscient collectif. Lorsque l’on rêve, on a accès à un univers beaucoup plus vaste.

Selon Mitchison et Crick, le sommeil paradoxal servirait également à effacer les blocs de mémoire.

Enfin, selon Jouvet, qui a réalisé plusieurs études sur le sommeil paradoxal, les rêves servent également à préserver une identité héréditaire fondamentale.

Quelle place pour les rêves érotiques ?

Nous l’avons souligné dans le paragraphe d’introduction de cet article. Différentes études estiment que les rêves érotiques représenteraient environ 8% de notre temps de rêve (Source : Psychonet .fr).

On remarque également que les rêves érotiques sont plus fréquents en fin de nuit, lors de notre dernière phase de sommeil.

Les rêves érotiques évoluent-t-ils en fonction de l’âge ?

Oui ! Nos rêves évoluent dans le temps. Et les rêves érotiques n’échappent pas à cette règle.

Les rêves érotiques sont-ils différents en fonction du sexe ?

Il existe en effet différentes formes de rêves :

– Des rêves communs, partagés par les hommes et les femmes.
– Des rêves plus spécifiques et qui varient en fonction du sexe.

Comment interpréter les rêves érotiques ?

Les psychanalystes considèrent deux principales formes de rêves érotiques :

– Les rêves qui impliquent un acte sexuel avec pénétration. Ces rêvent sont généralement interprétés comme le signe d’un manque de rapports / d’une libido qui n’est pas totalement épanouie ;
– Les rêves charnels (baisers, caresses), qui sont généralement considérés comme normaux.

Les Senoïs : le peuple des rêves

Les ethnologues nous apprennent qu’une ancienne tribu primitive (les Senoïs, aujourd’hui disparue) organisait toute sa vie sociale autour des rêves. Les Senoïs avaient l’habitude de se raconter leurs rêves le matin, lors du déjeuner. Un Senoï ayant rêvé d’avait frappé son voisin devait offir un cadeau au dit voisin – pour s’excuser de son rêve -, et inversement. Tous les membres de la tribu cultivaient un rapport privilégié avec les rêves, au point de s’exercer pour essayer d’anticiper les thèmes des rêve ou d’en prendre le contrôle (afin de décider de voler, de déplacer les murs, de changer la couleur des arbres etc).

Bernard Werber parle des Senoïs dans son Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Il aborde notamment la question des rêves érotiques dans un bref passage :

Dans le système des valeurs Senoïs, si on rêve de relations sexuelles, il faut se forcer à aller jusqu’au bout, c’est à dire jusqu’à l’orgasme et à l’offrande de remerciements de l’amant ou de l’amante (preuve que l’autre aussi a eu du plaisir).

VN:F [1.9.22_1171]
Noter cet article :

Auteur : SO Flirt

Le site SO Flirt se présente comme un outil d’information et de veille dédié au monde des rencontres en ligne.

Les ressources publiées sur le site (fiches, conseils ou points de vue sur l’actualité du secteur) représentent des pistes possibles pour aider les internautes qui souhaitent augmenter leurs chances de faire des rencontres sur internet.

Commentaires fermés.