Le virus adultère : vers un adultère numérique / digital ?

Vous l’avez peut-être constaté. De plus en plus de médias (journaux, magazines, blogs etc) abordent le thème de l’infidélité / l’adultère / les relations extraconjugales.

Le point de vue mis en avant dans ces articles / reportages tend souvent à dédramatiser les comportements extraconjugaux.

S’agit-il d’une simple coïncidence ou assisterions nous plutôt à une véritable évolution du discours / des mentalités ?


Une profonde remise en cause des tabous qui entourent l’infidélité

Plusieurs signes forts laissent à penser que nous assistons bien à une remise en cause profonde des tabous / interdits qui gravitent généralement autour de l’infidélité.

Des sites de rencontre spécifiquement dédiés aux rencontres extraconjugales

Les premiers sites de rencontre extraconjugale sont aujourd’hui courants.

Mais cela ne fut pas toujours le cas.

Les premiers sites spécialisés ont tout de suite été critiqués / accusés de favoriser l’infidélité. Et l’émergence de ce type de sites peut – on le comprend – laisser perplexe.

Les sites infidèles réunissent pourtant un nombre croissant d’utilisateurs.

Et le succès de ce genre de sites semble bien répondre à une demande qui existe et qu’il convient de ne pas négliger.

Exemple : un site adultère qui grimpe !

Des campagnes adultères dans le métro parisien

Le site Gleeden (site de référence en matière de rencontres extraconjugales) a particulièrement fait parler de lui lors du lancement d’une campagne publicitaire plutôt … osée.

La campagne en question visait à mettre en avant les services du site au travers de la diffusion d’affiches publicitaires grand format dans le métro parisien.

Schoking ? (comme le disent les anglais en de pareilles circonstances) ?!

La visibilité des affiches entraîna naturellement de fortes réactions. De nombreuses personnes furent particulièrement choquées par ce genre de campagne. Certaines d’entre elles demandèrent même à la RATP de retirer les affiches en question.

Toujours est-il que la campagne marqua les esprits. Ce qui renforça l’objectif initial de la marque.

VN:F [1.9.22_1171]
Noter cet article :
Le virus adultère : vers un adultère numérique / digital ?, 5.0 sur 5 - 4 votes

Auteur : SO Flirt

Le site SO Flirt se présente comme un outil d’information et de veille dédié au monde des rencontres en ligne.

Les ressources publiées sur le site (fiches, conseils ou points de vue sur l’actualité du secteur) représentent des pistes possibles pour aider les internautes qui souhaitent augmenter leurs chances de faire des rencontres sur internet.

Commentaires fermés.